If you need to translate this page.

mardi 13 janvier 2009

Now it's done.

Hey les copains. Voilà la fin du chemin arrivée.

Samedi 10 janvier, départ de New York en matinée pour arrivée à l'Aéroport de La Guardia. Passage par un Queens qui, doucement, se couvre de neige. Il aura fallu attendre mon départ pour voir des flocons à NYC.

La Guardia, lieu tranquille


Arrivée à Chicago

Peu d'attente, et vol assez rapide pour arriver à Chicago. Deux heures avant le vol pour la France en principe... et 7 heures au final. Entre temps, l'occasion de papoter avec un texan, la cinquantaine, gentil comme tout et vivant maintenant à Vancouver. Exemple à peine surprenant de toutes ces rencontres improbables et inoubliables que j'ai vécu ce semestre.


La file d'attente des guichets d'information un samedi soir...

Les gens sont énervés par le retard et montent vite dans l'avion. Deux heures plus tard, tout le monde dort. Et moi, pas loin.

Quelques heures plus tard...

Arrivée à France vers 14 heures, heure locale. Douane très tranquille : uniquement le passeport est vérifié pour les européens, et aucunes de mes valises n'aura été inspectée.

Petite journée et nuit en famille chez ma soeur, près de Paris. Bons moments de retrouvaille. Départ hier lundi 12 janvier en passant chez une autre de mes soeurs, pour arriver chez mes parents à La Roche s/ Yon. D'ici, je vais lancer tous les projets de ce semestre, entre une recherche urgente d'appartement et, bien plus loin, jusqu'à l'Inde pour l'année prochaine.

On arrive près de la fin de l'aventure, mais on n'y est pas non plus totalement. Je vais, bien entendu, arrêter de raconter mon quotidien, mais j'imagine que d'ici quelques semaines ou quelques mois, je posterai un ou deux articles concernant ce que je retiens de mon expérience avec un peu de recul. "Stay tuned", restez connectez, donc.

D'ores et déjà, merci à tous ceux qui ont consulté plus ou moins régulièrement le blog. Comme je l'expliquais souvent au début : il y avait tellement à dire et peu de temps pour le faire. Au départ, je voulais tout raconter, et progressivement, j'ai appris à sélectionner. Et on garde les souvenirs détaillés pour les discussions. Mais malgré cela, je crois que chacun a pu avoir une aperçu de mon expérience, d'un point de vue tant que possible distancé, tout en vivant pleinement les expériences et les émotions.

J'ai beaucoup appris durant ce semestre. Non seulement intellectuellement, mais aussi, bien sûr, humainement. Rencontrer la différence, c'est rencontrer l'unité. Et, bien que toujours athée, je parlerais avec évidence de foi quant à mon espoir dans l'humanité. Des grands événements se sont déroulés pendant ce semestre (évidemment, l'élection d'Obama), mais à mon échelle ce sont aussi plein de petites histoires, de petits moments qui m'ont totalement illuminés.

Alors, je ne vous conseille qu'une chose : allez-y. Pas seulement aux Etats-Unis, mais partout dans le monde. Dans la vie, c'est l'expérience qui assure l'évolution. Cette expérience arrive quand on sort de chez soi. Et symboliquement, partir à l'aventure bien loin de son petit nid douillet, ça, c'est aller cueillir la vie.

A bientôt donc,
Et merci pour la lecture et le soutien à travers le semestre,
Samuel

1 commentaire:

Cyril a dit…

C'est très beau ce que t'as écrit dans le dernier paragraphe, exactement ce que j'ai ressentit à la fin de mon semestre aux states. Tellement vrai tout ça!! Faut se bouger le cul bordel, faut découvrir autre chose, c'est ça grandir, s'épanouir.
Je vois que ton experience t'a autant marqué que la mienne ^^, ça fait vraiment plaisir de lire ça en tout cas.